Soins d'un patient admis pour une coronarographie

   

  

 

AVANT L' EXAMEN

Préparation psychologique :

  • Lui expliquer le but, le principe et le déroulement de l'examen (la salle de coronarographie possède un équipement pour la surveillance et la réalisation de l'examen qui fait penser à un bloc opératoire)
  • Lui expliquer la préparation à l'examen et la surveillance des 24h post examen
  • Dédramatiser, le rassurer
  • Préparation physique :

       * La veille de l'examen

  • Préparation cutanée du site de ponction (artère fémorale) : désinfection, rasage, badigeonnage avec un antiseptique des plis inguinaux et de la région pelvienne
  • Réaliser les examens prescrits : bilans sanguins (urémie, créatinémie, coagulation (TP, TCA), NFS, groupe sanguin), E.C.G., radio du thorax : s'assurer que tous les résultats soient rangés dans le dossier du patient
  • Arrêter toute héparinothérapie en cours après s'être assuré de l'heure de la dernière injection 
  •  Patient à jeun 12h avant l'examen (en cas d'accident pendant la coronarographie, une intervention urgente peut être décidée)
  • Vérifier la prescription éventuelle d'une prémédication et/ou d'une antibiothérapie de couverture (prévention du risque infectieux)
  •    * Le jour de l'examen

  • Préparer le dossier du patient Contrôler : pouls, TA, température : signaler toute anomalie et/ou modification qui seraient méconnues
  • Faire uriner le patient
  • Retirer les éventuelles prothèses dentaires
  • Administrer la prémédication éventuellement prescrite
  • Poursuivre les traitements en cours (sauf hypoglycémiants et héparinothérapie) Poser une voie d'abord veineuse
  •  

     

     

    APRES L' EXAMEN

    Prévenir le risque d'hémorragie abondante du point de ponction fémoral

  • Expliquer au patient la nécessité de rester allongé pendant 24h et de ne pas bouger la jambe du côté ponctionné pour l'examen, d'éviter les efforts de toux ou mouvements brusques
  • Surveillance de la TA : au moins toutes les heures pendant 6h puis toutes les 2h
  • Pansement compressif au niveau du point de ponction à surveiller (rechercher un début de saignement)
  • Prévenir le risque d'accident embolique artériel

  • Surveiller l'état des membres inférieurs (coloration, chaleur, pouls périphériques) : signaler tout changement
  • Vérifier la sensibilité et la motricité des extrémités
  • Remettre en route le traitement anticoagulant prescrit
  • Prévenir le risque de complication infectieuse

  • Surveillance de la température rectale toutes les 3h (ne doit pas dépasser 38° le soir de l'examen et se normaliser ensuite)
  • Poursuivre sur prescription médicale l'antibiothérapie préventive
  • Rechercher la survenue de troubles du rythme cardiaque et/ou d'autres complications hémodynamiques

  • Surveiller la fréquence, le rythme et l'amplitude des pulsations toutes les heures pendant 6h puis toutes les 2h
  • E.C.G. dans les 2h qui suivent l'examen
  • Demander au patient de signaler si malaise, dyspnée, ou douleur angineuse
  • Favoriser l'élimination rénale du produit de contraste utilisé pendant l'examen

  • Expliquer au patient la nécessité de boire au moins 1,5 l d'eau au cours de la journée
  • Surveillance de la diurèse des 24h
  • Le lendemain : urée, créatinémie
  • S'assurer du confort du patient au cours de cette immobilisation

  • L'aider à s'installer dans son lit pour le repas (alimentation normale après l'examen)
  • L'aider pour les soins d'hygiène
  • Laisser à sa portée bassin (ou urinal), sonnette...
  •  

     

     

    Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site