Mesure de la respiration

 

   

 

VARIATIONS PHYSIOLOGIQUES DE LA RESPIRATION

La respiration peut subir des variations selon :

  • La volonté : le patient peut accélérer ou ralentir sa respiration
  • La pression atmosphérique : la dépression accélère la respiration, la surpression la ralentit
  • La chaleur, l'émotion, le travail musculaire, la position debout augmentent le rythme respiratoire
  • Le sommeil diminue le rythme respiratoire
  • L'âge : le rythme respiratoire est plus accéléré chez l'enfant
  •  

     

     

    CARACTERISTIQUES DE LA RESPIRATION

    Respiration normale :

  • régulière en rythme et en amplitude
  • Anomalies de la respiration :

  • Irrégulière : polypnée (rythme accéléré), bradypnée (rythme ralenti), hyperpnée (amplitude exagérée), apnée (pause respiratoire), respiration de Cheyne-Stokes (rythme à 3 temps : inspiration - expiration - pause...), respiration de Kussmaul (rythme à 4 temps : inspiration - pause - expiration - pause...)
  • Orthopnée : respiration possible que si le patient est assis ou debout
  • Dyspnée : respiration difficile
  • --> Rôle infirmier : noter l'heure d'apparition, l'intensité (douleur, tirage, battement des ailes du nez), le type (inspiratoire ou expiratoire), les conditions (d'effort, de décubitus), l'évolution dans le temps

  • Cyanose (coloration bleuâtre de la peau et des muqueuses) : se voit au lobe de l'oreille, à l'extrémité des doigts et des orteils, au pourtour des lèvres, du nez, des yeux et de la langue
  • Présence de tirage et/ou de cornage (respiration sifflante)
  • Présence du toux et/ou d'expectorations
  •  

     

     

    RYTHME RESPIRATOIRE NORMAL EN FONCTION DE L ' AGE DU SUJET

  • Nouveau-né : 35 à 50 par minute
  • 2 ans : 25 à 35 par minute
  • 12 ans : 15 à 25 par minute
  • Adulte : 14 à 20 par minute
  • Personne âgée ; 15 à 25 par minute
  •  

     

     

    OBSERVATION DU RYTHME RESPIRATOIRE

  • Elle doit se faire à l'insu du patient, pendant son sommeil ou pendant un autre soin (ex : prise de température ou de pulsations)
  • Elle se fait à la vue, en regardant le thorax se soulever, ou au toucher, en posant la paume de la main sur le thorax du patient
  • Se munir d'une montre avec trotteuse et compter le nombre de soulèvements du thorax pendant une minute
  • Transmission immédiate sur la feuille de température ou sur la feuille de surveillance
  •  

     

     

    Ajouter un commentaire

    Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

    Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site