Le monitorage de la SpO2

 

  

    

 

PRINCIPE

Mesure de l'absorption lumineuse de 2 longueurs d'ondes différentes à travers un tissu périphérique.

Le sang artériel a une absorption variable due aux pulsations, d'où le nom de SpO2 (saturation pulsatile en O2)

 

 

APPAREILLAGE

  • Un capteur avec un émetteur et un récepteur de lumière (il existe plusieurs types de capteurs : doigt, oreille, pied)
  • Un oxymètre de pouls (moniteur de SpO2) : régler les limites d'alarmes de la SpO2 (limite inférieure de la désaturation aux environs de 90%) et de la fréquence cardiaque
  •  

     

     

    INDICATIONS

    Toutes les situations où il existe un risque d'hypoxémie :

  • Anesthésie
  • Réveil
  • Patient sous morphine (voie parentérale)
  • Soins intensifs et réanimation
  • Problème respiratoire
  •  

     

     

    POSITIONNEMENT DU CAPTEUR DE DOIGT

     

     

     

     

     

    SOURCES D'ERREUR

    Risque de faux résultats si :

  • Présence d'hémoglobine anormale (intoxication au monoxyde de carbone, gros fumeurs,...)
  • Agitation, tremblements
  • Arythmie
  • Capteur posé à côté du brassard à pression artérielle automatique (obstruction répétée à fréquence fixe de la circulation en aval)
  •  

     

     

    Ajouter un commentaire

    Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

    Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site